L'équipe de Brother Bâtiment

La détection de fuite en cas de dégâts des eaux : une opération inévitable, mais bien encadrée

Subir un dégât des eaux n'est jamais agréable. L'urgence, dans une telle situation, est donc de dénicher rapidement la fuite à l'origine des destructions, surtout si elle n'est pas apparente. Mais à qui revient cette tâche ? Comment savoir si la détection de fuite d'eau est prise en charge par l'assureur ?
 
À faire avant la recherche de fuite d'eau
Les signes d'une fuite d'eau cachée sautent souvent aux yeux. Des murs et plafonds tachés par l'humidité par-ci, des odeurs de moisissures et de champignons par-là, sans oublier les gouttes ou les flaques qui s'attaquent aux embellissements et aux mobiliers. En présence d'au moins un de ces indices, vous devez reconnaître la probabilité d'une fuite d'eau dans votre domicile. Appeler rapidement un plombier est un bon réflexe.

Néanmoins, cela n'est pas toujours nécessaire. Dans certains cas, la fuite provient d'un équipement sanitaire mal branché, d'un appareil électroménager défectueux, d'un robinet qui coule ou d'un siphon détraqué. Si la cause de la fuite fait partie de ces « désordres apparents » — selon le terme usité par les assureurs —, pensez avant tout à fermer l'arrivée d'eau. Même si la cause de la fuite n'est pas apparente, ce geste simple limitera énormément l'ampleur des dégâts.

 
Comment enclencher le processus
de détection de fuite d'eau ?
Légalement, l'occupant du logement a la charge de lancer la recherche de fuite d'eau, qu'il soit propriétaire ou locataire. Si le sinistre a lieu dans une copropriété, toutes les personnes concernées par la fuite peuvent faire la demande : le syndic, les membres du conseil syndical, l'occupant touché par l'infiltration ou le gardien.

Cette démarche doit être faite le plus rapidement possible, sachant que l'assurance fixe un délai de 5 jour ouvrable pour l'envoi de la déclaration de dégâts des eaux. Cette déclaration est toujours accompagnée du constat amiable, lequel précise généralement la cause et l'origine de la fuite d'eau.

 

Comment se déroule la recherche de fuite d'eau ?
L'assureur accepte uniquement les constats à l'amiable dressés par un artisan professionnel, comme un plombier ou un couvreur, si la fuite provient de la toiture. Aussi, vous n'avez pas le droit de dresser vous-même un rapport de localisation de l'écoulement, même en y joignant une déclaration sur l'honneur.

Puis, le recours à un artisan professionnel permet de localiser l'origine de la fuite sans détruire les murs, ni les plafonds. Les entreprises positionnées dans cette branche précise mettent en œuvre des techniques de détection non destructives, basées sur des appareils à la pointe de la technologie. Selon le niveau d'expertise et les qualifications du prestataire, la localisation se fait grâce à :
— Une caméra thermique, qui mesure les variations de température provoquées par l'écoulement
— Une caméra endoscopique : cette technique repose sur une mini-caméra capable de s'infiltrer et de filmer l'intérieur des canalisations enterrées ou cachées
— Un gaz traceur : après fermeture de la vanne d'arrivée d'eau, l'artisan purge les canalisations, puis y injecte de l'Azote ou un autre gaz facile à détecter.
— Un détecteur acoustique : cet appareil mesure les variations d'ondes sonores provoquées par les infiltrations d'eau. Certains artisans utilisent un générateur haute fréquence, un appareil électro-acoustique, pour localiser les éventuelles fuites sur une toiture-terrasse.
— Un fumigène : ce procédé s'appuie sur des cartouches capables de produire de la fumée, qui est insufflée dans les canalisations ou sous une membrane d’étanchéité.
— La mesure de pression : cette méthode donne une indication sur le tuyau qui a une fuite par une baisse de pression, à condition que l’on puisse isoler les tuyaux pas des vannes d’arrêt.
 — La fluorescéine : cette substance chimique est injectée dans les canalisations, puis éclairée avec une lampe à UV pour relever des signes d'écoulement ou de fuite.

Quelle que soit la méthode adoptée par l'intervenant, évitez de l'influencer ou de le guider dans ces recherches. La notion du « constat amiable » suppose que la détection de la fuite doit être réalisée sans une aide extérieure, pour protéger l'impartialité du rapport destiné à l'assureur.

 

Le remboursement de la recherche fuite d'eau
La localisation de la fuite d'eau est cruciale, dans la mesure où elle révèle les responsabilités de chaque partie vis-à-vis du sinistre. Si la fuite vient de la partie privative que vous occupez, la responsabilité vous incombe. Cela signifie que les charges liées à la recherche de la fuite vous reviennent de droit.

Toutefois, vous pouvez demander une indemnisation auprès de votre assureur, en joignant à la déclaration de sinistre la facture de l'artisan ou de l'entreprise de détection. Le rapport d'intervention doit préciser la localisation de la fuite (et la facture correspondant à la détection) ainsi que le coût de la réparation de l'origine de l'écoulement. Si la recherche a occasionné des destructions, le coût de la reprise doit être également mentionné.

La prise en charge de la recherche de fuite est soumise à un certain nombre de conditions, qui varient selon les assureurs. Aussi, relisez attentivement votre contrat d'assurance avant de demander un remboursement de la détection de fuite d'eau.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le

Avez-vous des questions ou des suggestions ?

BESOIN D'UN CONSEIL ?

Vous avez une problématique auquel vous voudriez qu’un professionnel vous réponde ? Brother Batiment se fera un plaisir de donner une réponse à votre question. Contactez-nous directement ou alors entrez simplement votre numéro de téléphone, nous vous rappellerons très rapidement.

ME FAIRE RAPPELER

DERNIERS ARTICLES

PARTAGER SUR

VOUS PRÉVOYEZ UNE INTERVENTION DANS VOTRE RÉSIDENCE ?